animal - choisissez un puzzle coulissant à résoudre

Un organisme est homéotherme si son milieu interne conserve une température constante (dans certaines limites), indépendamment du milieu extérieur (homéostasie thermique). Il s'agit essentiellement d'animaux. Les organismes dont la température interne varie avec celle du milieu sont dits hétérothermes ou poïkilothermes. Par abus de langage, les homéothermes sont dits à sang chaud, par opposition aux animaux à sang froid ou poïkilothermes, alors que ce dernier terme désigne plus précisément des animaux dont la température interne n'est pas régulée, et donc pas nécessairement basse. La plupart des organismes homéothermes sont également endothermes, c'est-à-dire que la chaleur corporelle est produite par l'organisme lui-même. Il existe néanmoins des cas particuliers. L'expression « à sang chaud » est tombée en désuétude auprès des scientifiques, parallèlement à une meilleure compréhension de ce domaine de la biologie. Ainsi, il est plus généralement fait référence aux mécanismes de thermorégulation sous-jacents : l'endothermie (par opposition à l'ectothermie) : capacité de certains animaux à contrôler leur température interne via un muscle, en brûlant des réserves de graisse, etc. ; l'homéothermie (par opposition à la poïkilothermie) : capacité de certains animaux à maintenir la température de leur corps constante, indépendamment des influences externes ; le tachymétabolisme (par opposition au bradymétabolisme) : thermorégulation maintenant un haut niveau de métabolisme au repos. Les animaux bradymétaboliques sont quant à eux capables de tomber en léthargie lorsque leur nourriture se raréfie.La plupart des animaux homéothermes sont aussi endothermes et tachymétaboliques.